Annabelle, ou le ciné poubelle !

Par Thierry Chambeyron | samedi 08 novembre 2014

sorciereC’est un fait notoire, parmi les films en provenance du nouveau continent (les USA), le pire côtoie souvent le meilleur, et dans la série du pire, la palme d’or pourrait être décernée au tristement célèbre film « Annabelle »...

... Mettant en scène médiums et fantômes, le long métrage n’en finit pas d’alimenter la polémique et de déchainer les passions, allant même jusqu’à provoquer des scènes d’hystérie collective dans certaines salles de cinéma. D’ailleurs, dans plusieurs villes de l’hexagone comme Marseille, Strasbourg ou encore Montpellier, celui-ci a même été déprogrammé en raison des cris, insultes et bagarres déclenchés lors de la projection.

Nous le savons, les films d’horreur mettant en scène des maisons hantées, des phénomènes de poltergeist, des esprits en provenance de l’au-delà ou autres manifestations paranormales, sont bien souvent inspirés de faits réels, et Annabelle ne déroge pas à cette règle. Relatant l’histoire d’une poupée aux allures morbides et animée par un mauvais esprit semant panique et terreur sur son passage, le scénariste s’est inspiré d’un fait divers datant des années 70. A cette époque, deux étudiantes basculaient dans l’horreur en constatant que la poupée qui trônait dans leur chambre ne cessait de se déplacer seule, avant d’agresser leur petit ami violemment et jusqu’au sang. Actuellement conservée au musée de l’occulte en Amérique, on raconte d’ailleurs l’histoire d’un jeune imprudent qui, malgré les mises en garde de sa copine, s’amusa à frapper sur la vitre de la boite dans laquelle la poupée d’origine est exposée, comme pour la provoquer. Quelques minutes après avoir quitté le musée, il mourait dans un accident de moto alors que sa petite amie en sortait indemne.

Tout cela nous suffit pour en déduire que l’atmosphère lugubre et satanique qui plane au-dessus de cette « super » production n’a rien d’édifiant pour un enfant de Dieu, et qu’un chrétien (jeune ou moins jeune) n’a pas sa place dans ce genre de projection.

Plus que jamais le petit écran nous propose toutes sortes de séries télévisées présentant vampires et sorcières plus ou moins sympathiques, comme pour vanter les mérites d’un monde parallèle ludique et inoffensif. Quel mensonge ! La Bible ne dit-elle pas que « Satan lui-même se déguise en ange de lumière » (2 Corinthiens 11:14), comme pour mieux attirer à lui ses proies ?

Outre les bénéfices juteux générés par cette industrie florissante, et reversés dans la poche des producteurs, ces films et séries tendent à banaliser des pratiques on ne peut plus dangereuses. En effet, amorcés par ces phénomènes étranges, de nombreux spectateurs tenteront plus tard de percer le mystère en s’adonnant eux-mêmes à des pratiques occultes. Si c’est ton cas, si tu as participé ou assisté à des séances de spiritisme, je t’invite à en parler à ton pasteur, à te repentir sans tarder en confessant ton péché, et à te débarrasser des objets ayant eu un quelconque rapport avec ces activités. « Un assez grand nombre de ceux qui avaient pratiqué la sorcellerie apportèrent leurs livres et les brûlèrent devant tous. On en calcula la valeur et l’on en trouva pour cinquante mille pièces d’argent. » (Actes 19:19).

Sceptiques et désinvoltes, certains diront que l’on peut tout à fait regarder ce genre de film tout en gardant la tête froide, en ayant du recul, simplement dans le but de se distraire ou de se documenter. A cela je répondrai plusieurs choses. Premièrement, je dirai que tout comme la nourriture du corps peut produire la mort si elle est avariée, la nourriture de l’Esprit peut elle aussi avoir des effets dévastateurs si nous nous laissons intoxiquer. Deuxièmement, je dirai que regarder ce genre de film, c’est « mordre à l’hameçon du diable », et qui sait où cela t’amènera. Troisièmement, je dirai que si nous considérons tout cela comme un jeu, Satan lui, prend cela très au sérieux. Enfin, je dirai que l’on ne peut pas servir deux maitres à la fois, que l’on ne peut pas aimer la présence de Dieu tout en recherchant celle de Satan, que l’on ne peut pas flirter avec le mal, pactiser avec les ténèbres sans en subir les conséquences désastreuses à court ou à long terme.

Pour conclure, voici quelques textes qu’il ne sera pas nécessaire de commenter :

« Ne vous associez pas aux œuvres stériles des ténèbres ; démasquez-les plutôt. » (La Bible version TOB - Ephésiens 5:11)

« Quant aux adeptes des pratiques occultes,… leur part sera l’étang ardent de feu et de soufre. » (La Bible – version Parole Vivante - Apocalypse 21:8)

« Lorsque tu seras entré dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne, tu n’apprendras pas à imiter les pratiques horribles de ces nations–là. Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui se livre à la divination, qui tire des présages, qui ait recours à des techniques occultes ou à la sorcellerie, qui jette des sorts, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou prédisent l’avenir, personne qui interroge les morts. En effet, quiconque se livre à ces pratiques est en horreur à l’Éternel ; et c’est à cause de ces horreurs que l’Éternel, ton Dieu, va déposséder ces nations devant toi. Tu seras entièrement consacré à l’Éternel, ton Dieu. Car ces nations que tu déposséderas écoutent les tireurs de présages et les devins ; mais à toi, l’Éternel, ton Dieu, ne le permet pas. » (La Bible – version Louis Segond - Deutéronome 18:9.14)

Thierry CHAMBEYRON




Tags: article
Catégorie : Articles pour les jeunes | 2 commentaires

Commentaires du sujet

  1. Nicolas a dit :
    le 12 novembre 2014

    Avatar Gravatar

    On ne peut plus clair et très édifiant, cet article me rappelle au combien il est important de choisir la bonne voie et d'y rester fidèle.
    Merci

  2. SNI éditions a dit :
    le 27 août 2015

    Avatar Gravatar

    J’ai un superbe article grâce à vous

Fil RSS des commentaires de cet article

Ecrire un commentaire





Quelle est la deuxième lettre du mot hlkxv ? :