Un petit livre pour un grand message

L’histoire nous dit qu’à l’époque où le communisme s’implanta en Chine populaire, le tristement célèbre Mao TSE DONG, dictateur de son état, distribua à tout le peuple un petit livre rouge.

Cet ouvrage vantait les mérites du communisme prôné par le “Grand timonier” (c’est ainsi que l’on appelait le dictateur). Chaque citoyen avait l’obligation de l’avoir sur lui en permanence, et il devait le brandir à bout de bras lors des grands rassemblements publics. Aujourd’hui, les historiens s’accordent pour dire que les doctrines enseignées dans ce petit livre firent de Mao le plus grand criminel de tous les temps, avec plus de 70 millions de morts à son actif.

À l’instar de ce livre rouge, un autre ouvrage nous est offert, il s’agit de la Bible. Porteur d’un message de vie et non de mort, ce best-seller est le socle de notre foi, le fondement même de la vie chrétienne. Chaque citoyen des cieux devrait le porter sur son cœur, et le méditer en toutes circonstances afin de s’imprégner des enseignements de Jésus, notre seul et unique Sauveur.

Conscients de sa valeur, nous devrions nous aussi le brandir sans honte ni retenue à la face de ce monde désenchanté et hagard. Lui seul possède la solution aux problèmes de l’humanité, le remède face à tous les maux dont elle souffre. Ainsi, disons-le sans détour, notre livre, celui que nous chérissons par-dessus tout et dont nous aimons tourner les pages chaque matin, notre livre de chevet, c’est la Bible. 

“Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche ; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit ; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras”

(Josué 1 v.8).